Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
apéro – La Gourmandista

Cooking in progress...

Etiqueta: apéro

Recette de Pão de Queijo brésilien

Mon premier rencontre avec la culture brésilienne fut à 18 ans lorsque je suis partie de la maison parentale pour faire des études aux USA. Là-bas, j’ai fait des connaissances de partout dans le monde; parmi eux, le Brésil. Jusqu’à maintenant, 25 ans plus tard, je reste en contact avec une des filles brésiliennes avec lesquelles j’ai passé mon stage et même quand nous ne nous avons réuni qu’une seule fois, nous avons gardé l’amitié qui a commencé à cette époque-là. Et vous savez ? Une fois que cette crise que le monde entier traverse, j’espère avoir l’occasion d’aller lui rendre visite chez elle.

Après, c’était une dizaine d’années plus tard quand je me suis intéressée par le Brésil et sa langue à cause de mon travail ainsi que le besoin de me communiquer avec des collèges. J’ai donc suivi des études dans la langue de Vasco de Gama et j’ai même appris (mal) à danser la samba dans un événement au centre d’études sponsorisé par l’Ambassade du Brésil au Mexique à l’époque.

Mais, comment est-ce que le pão de queijo est arrivé dans mon bagage gastronomique ? Je réfléchis pour un petit moment et je crois que c’était quand nous avons aménagé dans la banlieu de la ville de Washington DC lors d’un événement où ils ont été servis. Je suis tombée amoureuse d’eux. J’ai demandé si quelqu’un avait la recette. Les réponses toutes furent égaux. C’est super facile à faire, néanmoins,  personne me disait comment.  Et pendant ces jours de confinement une de mes copines au Mexique, une brésilienne, en fait, a partagé avec moi la recette d’un chef assez connu chez elle, mais elle m’a aussi donné ses commentaires par rapport au goût. De mon côté, j’ai fait un peu de recherche, des adaptations et voici le résultat:  

Évidemment, vous pouvez faire vos propres adaptations selon ce que vous avez dans votre frigo ou si vous ne trouvez pas quelque chose :  

Pão de queijo ou Gougères Brésiliens

Un addictif petit bout que même les grands comme les petits aimeront et vous invitera a vous réunir à l'heure de l'apéro.

  • Bol taille moyenne
  • Casserole taille moyenne
  • Spatule
  • Cuillère à soupe
  • Plaque à four
  • Papier sulfurisé
  • 60 g eau
  • 40 g lait
  • 6 g sel gros
  • 150 g farine de manioc (maïzena peut aussi marcher très bien)
  • 1 œuf
  • 60 g fromage râpé mozzarella
  • 20 g pecorino romano râpé (parmigiano reggiano peut être utilisé sans doute)
  1. Mettez la farine de manioc avec le gros sel dans un bol et mélangez le lot.
  2. Dans une casserole, mettez l’eau, le lait et l’huile et faites-le bouillir pour le mettre toute de suite dans le bol des ingrédients secs et mélangez tout à nouveau.

  3. Ajoutez l’œuf préalablement battu. Incorporez les fromages. D’abord le pecorino romano, et après la mozzarella.

  4. Sur une plaque avec du papier sulfurisé disposez la pâte en faisant des petites boulettes d’environ une cuillère à soupe ou vous pouvez pochez avec une douille no. 10 comme si vous étiez en train de faire des gougères. Laissez un peu d’espace, puisqu’elles gonflent en peu au four.
  5. Mettez au frais pour une quinzaine de minutes et préchauffez votre four à 180 °C (350 °F).

  6. Lorsque le four arrive à température, enfournez pour une dizaine de minutes.
  7. Servez tièdes; ils ont leur meilleur goût encore chauds.

Four préchauffé à 180 °C (350 °F).

Apéro
Brésilienne
apéro, Brésil, confinement2020, restez chez vous, snack

Vous allez tomber amoureux de cette recette de Brie en Croûte !

Quelqu’un m’a donné cette recette ça fait une dizaine d’années. Dès le début, j’ai fait des modifications et je crois que le résultat a été tellement bon, que je le prépare comme ça depuis ce temps-là. Il faut vous dire qu’il s’agit d’une de mes recettes préférées puisqu’on peut la servir pour l’apéritif ainsi que comme entrée.

Brie en Croûte

Pour grignoter à la maison. Facile à faire le vendredi soir ou pour une réunion entre amis.

  • Planche à découper
  • Couteau de chef
  • Rouleau à pâtisserie
  • Plaque à four
  • Pinceau à pâtisserie
  • Petit bol
  • Fourchette ou un petit fouet
  • 250 g Brie
  • 150 g fromage frais (type St. Moret)
  • 400 g pâte feuilletée (étalée)
  • 40 g noix de pécan (concassés)
  • 15 g sirop d'érable
  • 1 oeuf
  • 4 pommes (si vous voulez, vous pouvez mettre un assortiment, car chaque une apportera des notes différentes au fromage)
  1. Extrêmement facile. En fait, c’est une recette que vous pouvez faire avec l’aide de vos enfants. Couvrir le brie avec le St. Moret par tout.
  2. Étalez le feuilletage en faisant attention qu’il ne soit pas trop fin pour le casser pendant sa manipulation.
  3. Mettez du papier cuisson sur une plaque et disposez le feuilletage par dessus. Mettez le fromage au milieu, saupoudrez avec les noix de pécan concassés et coulez le sirop d’érable par dessus.
  4. Enveloppez la préparation de fromage avec le feuilletage. Badigeonnez avec l’oeuf battu comme dorure.
  5. Enfournez à 180 °C jusqu’à une belle coloration.
  6. Servez avec des pommes taillés en quartiers. Moi, je préfére une mélange de Gala, Granny Smith et Pink Lady.
Apéritif, Entrée
Du Monde
apéritif, apéro, entrée, fromage, ma recette

À mon avis, ça peut aussi se faire avec des portions individuels de brie, mais je ne l’ai jamais essayé. En tout cas, il me semble qu’il serait un travail plus minutieux et délicat. 

Aussi, je vous partage que cette fois j’ai fait accompagner mon fromage avec des fraises parce que je n’avais aucune pomme à la maison. Il a bien marché. Les fruits sont nécessaires pour apporter de la fraîcheur et alléger l’amuse bouche.

Profitez-en !

P.D. Et oui, je l’adore !

es_MXSpanish