Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
Les Boissons – La Gourmandista

Cooking in progress...

Categoría: Les Boissons

Tinto de Verano ou Vin d’Été

Je ne sais s’il fait beau chez vous. Ici, il fait chaud… très chaud ça fait plus d’une semaine. J’imagine que vous êtes tous au courant des 50°C au Canada, je l’ai vu au journal télévisée… et encore il ya quelques uns qui font le débat sur le changement climatique. Enfin on se mêle pas dans ce genre de débats ici. Alors, pour moi, la saison estivale est synonyme des réunions entre amis pour une bière, un apéro ou un tinto de verano. Je me souviens étant enfant que maman et papa, lorsqu’il faisait chaud, ils prenaient une pichet de sangria ou clericó pour le déjeuner du Dimanche au restaurant. Moi, j’étais curieuse, et oui, j’ai probablement commandé un verre plus jeune, mais, avec le temps j’ai trouvé mon chouchou : le tinto de verano ou vin d’été espagnol. Á la maison, maintenant, on le fait lorsqu’on veut quelque chose de frais et vite fait à l’heure de l’apéro. Voici comment mon mari et moi, on le prépare. Il nous faut 5 minutes chrono.

Tinto de verano ou Vin d’Été

Facile et rafraîchissante pour l'apéro.

  • Planche à découper
  • Couteau d'office
  • Presse-citron
  • Tire-bouchon
  • Cuillère
  • Pichet ou carafe de 2 litres
  • 1 bouteille vine rouge ((75 cl))
  • 2 citrons verts
  • 2 boîtes soda citron/citron vert ((moi, j'utilise le Sprite Zero))
  • Glaçons
  1. Lavez bien les citrons verts et coupez-les en moitiés. Pressez le jus dans la carafe. Laissez les moitiés déjà pressés dans la carafe aussi.

  2. Ajoutez deux boîtes de soda citron/citron vert, c'est-à-dire 70 cl. environ.

  3. Versez les 75 cl du vin dans la carafe.

  4. Ajoutez des glaçons. Soyez généreux.

  5. Mélangez avec une cuillère et servez.

Les options que je vous recommande utiliser comme soda sont : Sprite, 7up ou Ginger Ale, mais si vous préférez une autre marque locale, ça va bien aussi, mais, faites attention que votre choix de boisson soit pétillante.

Boissons
Espagnole
boisson, été, tinto de verano, vin d’été

Bodega Trapiche, des vins d’Argentine disponibles Partout au Monde

Faire la sélection d’une bouteille de vin pour un pot entre amis ou pour boire un verre après la remise des diplômes des enfants sans être un expert peut devenir un vrai défi. Alors, on sait qu’en parlant des vins en Amérique du Sud, l’Argentine est un pays avec un produit vinicole assez propre, mais… quelle bouteille choisir devant autant d’options aux placards du magasin ?

Il y a quelques jours, grâce à une dégustation dirigée par monsieur Oscar Rangel Zúñiga, le seul sommelier de nationalité Mexicaine reconnu par l’Académie Culinaire de France, j’ai eu l’occasion de goûter deux labels du viticole Trapiche que me semble d’un bon rapport qualité-prix en cherchant un produit sud américain.

Avant tout, la maison Trapiche, pour ceux qui ne la connaissent pas, est la maison la plus grande exportatrice de vins argentins. La maison est à Mendoza, juste aux pieds de la chaîne des Andes et en a des installations modernes, ainsi qu’une grande promotion dans le monde. Son offre inclue des ceps autochtones comme des emblématiques d’autres régions.

Le premier verre goûté s’agissait d’un Torrontés, dont son origine est l’Espagne, plus spécifiquement, la Galicie, mais qui s’est très bien adapté au terroir argentin, jusqu’au point de l’avoir converti en un cep représentatif du pays. Donné sa couleur verte provenant de la chlorophylle de la plante, on sait on a un vin jeune (2015). En bouche, on découvre une intensité moyenne et des saveurs citriques plus que florales, et on aperçoit une minéralité assez importante.

“Ce qu’il faut faire pour avoir un accord mets/vins qui soit bon, est mettre en valeur les arômes et les saveurs de tous les deux”, souligne Rangel. Donc, ses recommandations pour ce vin sont autours des produits de la mer tel qu’un poulpe à la Galicienne, de la cuisine Thaï avec des textures, un peu de piquant, et des saveurs bien épicés. Alors, si on parle de cuisine Mexicaine, lui, il est persuadé par un manchamanteles* pas du tout piquant.

Le deuxième label présenté fut un vin rouge nommé “Insignia de la Familia”, c’est-à-dire un vin Premium de la maison avec des raisins sélectionnés par un seul œnologue. Un malbec -un cep emblématique de la région-, millésime 2013,  ce vin est de haute couche et avec des tons rubis qui nous font penser au cerise et confirmé en percevant ses arômes aux fruits rouges et noirs mûrs, ainsi que des épices au premier approche.

Dans un deuxième approche et seulement au nez, il nous fait savoir que le vin a été âgé en bois neuf -chaîne Française- et des arômes toastés et brûlés, et même du cuir et de la vanille. En bouche, il n’y a pas d’amertume. C’est un vin qui montre une bonne évolution et qui a bien âgé, car au goût, comme en arrière-goût, il n’est pas du tout gênant. Pour tout ça, le sommelier nous invite à une dégustation avec des viandes au grille, un chile en nogada sans farinage à température ambiante ou une tarte aux dattes et aux noix de pécan.

Alors, ce deux options ont fait une très agréable impression grâce à ses saveurs et versatilité pour accompagner des mets de tout diversité entre amis ou en famille et sans trop dépenser.

Santé !

*Le manchamanteles est un grand plat des temps préhispaniques fait généralement avec du poulet ou poularde, même que du porc, mais qui a comme spécificité une sauce tomatée composé d’une mélange de piments et épices, ainsi que des fruits, parmi la plus caractéristique l’ananas.

es_MXSpanish