Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
À propos de moi – La Gourmandista

Cooking in progress...

À propos de moi

Writing

Soyez-vous les bienvenus chez La Gourmandista®. Ici, c'est mon petit coin dans le web où j'écris et partage mes recettes, mes opinions ainsi que mes réflexions lesquelles, assez souvent, me font voyager à table, mais pas la mienne, mais celle de la maison familiale avec ma mère ou ma grand-mère.

Je suis une Mexicaine fière de mes origines (de là que je fais pas mal de fautes quand j'écris en Français -excusez-moi-… mais têtue et donc, j'en écris)… mais aussi, je vous avoue avoir appris des aliments épicés pimentés bien après mes trente ans. . Incroyable, n'est pas ? En tout cas, la cuisine est l'endroit où je garde les mémoires les plus précieux de mon enfance. Ce fut là où ma mère m'a fait apprendre pour la toute première fois à faire la cuisine au jeune âge de 8 ans. Maman a persisté bien amoureusement et m'a constamment proposé des nouvelles choses à goûter pendant toute ma jeunesse.

Grâce à tous ces souvenirs bien gardés, j'ai toujours voulu devenir cuisinière, néanmoins ce n'était que jusqu'à 2015 quand je me suis lancée aux fourneaux de l'Institut Le Cordon Bleu à pour apprendre de la cuisine et de la pâtisserie traditionnelle française comme de l'œnologie. Après la formation, j'ai eu la grande chance de passer un stage dans un grand établissement , on dirait une grande table, puisqu'elle a récompensé à l'époque par 2 macarons dans la prestigieuse Guide Rouge. J'ai appris autant en si peu de temps.

Une fois de retour au Mexique et bien investie et amoureuse de ce savoir-faire dont les français sont bien fiers, je voulais apprendre de tout ça que mon pays a offert à l'humanité. Par exemple, qui parmi vous ne salive pas devant des délicieux , mais les vrais tacos ?  Alors, j'ai décidé qu'il fallait m'investir dans la cuisine traditionnelle Mexicaine. J'ai appris du nixtamal -la cuisson des grains de maïs avec de la chaux pour faire la pâte à tortillas- comme des 7 moles du Oaxaca. Si vous n'êtes pas au courant, les moles sont des sauces, souvent épicés et très caractéristique de la cuisine de mon pays. Je vous promets j'en parlerais plus dans mes posts. J'ai découvert plein d'ingrédients, des plats et même des fêtes dont je jamais avais entendu parler.

Dès lors, je me sentais prête pour me réinventer et me reconvertir professionnellement pour me dédier à la cuisine à 100 %. Le temps pour la récolte que maman à cultivé pendant des années avait arrivé, mais cette fois-ci, j'ai l'ai fait aux U.S.A., dans une banlieue de sa capitale. Ici, j'ai commencé mon chemin. D'abord, je n'étais que les petits mains, puisque j'ai pris un poste comme Assistante de cuisine (une forme assez fancy de dire, la plonge, haha!). Avec le temps, je me suis engagé à faire des services chez les gens comme cheffe privée à la maison et même comme cheffe enseignante pour partager ce que j'avais appris. Émue, une jour j'étais devant un groupe et je montrai comment faire les tamales ( de pâte de maïs nixtamalisé et enveloppés dans la même feuille du maïs). Qui aurait dit ? Donc, prenez votre petit café, ou un verre de vin, quoi que vous voulez et venez avec moi pour voyager à travers des arômes et parfums, des apprentissages, car en cuisine, on a toujours des belles découverts. Et j'espère faire de plus en plus, moins des fautes dans la langue de Molière.

Bon appétit !

es_MXSpanish