Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
Ma Rosie v. 2.0 – La Gourmandista

Cooking in progress...

Ma Rosie v. 2.0

En Février quand ce blog parlait plus de ma vie et beaucoup moins de cuisine, j'ai écrit pour la toute première fois en sur mon achat de vie. Quelques uns parmi vous peut être s'en souviendront, mais sinon, je vous partage ici un peu cette d'amour avec mon robot de cuisine. Franchement, en regardant les dates, il me semble que j'ai pris un bon moment pour partager ce texte, car ma Rosie modèle avait déjà plus de 6 mois à la maison.

Malheureusement, avec notre rentrée au Mexique, on a dû prendre quelques décisions difficiles et on s'est débarrassé de la machine chouchou. Avoir une version au voltage adapté au courent du pays nous semblait mieux et attention, parce que je suis certaine que les dames desquelles je parle dans mon texte du 2014 ont encore leurs appareils et au moins une d'elles l'utilise avec un régulateur de tension et ils marche bien, même avec le temps.

En 2018, déjà aux USA, j'ai fait connaissance de deux consultantes de la marque dans un événement où toutes les 3 cherchons des nouveaux clients pour nous. Malgré que ni elles, ni moi, on a eu du succès, une des deux a maintenu le contact avec moi, mais elle a arrêté après que j'ai suggéré que je ne l'achèterai pour le moment. Néanmoins, je vous confie que mon raisonnement était plutôt attendre le robot connecté, même quand le modèle offert était déjà une version plus moderne de celle que j'avais eu dans ma petite cuisine française. J'ai donc dû patienter encore.

Et pourquoi ? Bref, ma consultante en avait déjà partagé avec moi que la nouvelle version arriverait aux USA bientôt. Oui, le prix serait un peu plus onéreux, mais technologiquement parlant, on serait au dernier cri. Moi, une aimant des «gadgets», voilà c'était pour moi. Passons directement au 2020, oui oui, ce-là du premier confinement en pendant lequel on a tous dû cuisiner 7/7 jours de la semaine. Moi, en toute honnête, la cuisine était mon petit moment pour m'amuser, car je testais des nouvelles recettes tout le temps et donc, l'engin ne faisait pas partie de mes pensées. Mais, Cynthia, ma copine des années avec laquelle on a commencé à faire des visioconférences par Zoom hebdomadaries m'a rappelé du robot. Elle venait de l'acheter pour essayer une cuisine plus rapide, bien fait et toujours bonne. Elle comme tout le monde faisait son mieux chez elle. Servir les 3 repas par jour pendant qu'elle et son mari essayait de continuer à faire son cabinet marcher à distance. Évidemment, ça a déclenché une réflexion dans ma tête. Devrais-je acheter mon appareil ici ou attendre une visite au Mexique ? Qu'est-ce que me conviendrait le plus ? Fin, j'ai décidé passer la commande localement avec une des consultants que j'avais connu il y avait deux annés. Un peu plus tard j'ai appris que les garanties étaient locales, donc un bon point pour moi. On sait jamais.

Le jouet est arrivé et MOOON DIEEEEUUUU ! Il était encore mieux dont je me souvenais. Le truc était connecté par Internet, il avait un bluetooth, un portail web pour planifier les menus, une app que je peux gérer depuis mon mobile et une basse de recettes que me permets expérimenter plein des nouvelles recettes et cuisines que j'osais goûter seulement lorsqu'on allait au restaurant. En plus, maintenant j'étais au courant que même des chef(fe)s étoilé(e)s aiment cuisiner avec chez eux ou dans leurs restaurant. Aussi, il avait pleines de nouvelles réglages qui permettent le robot faire beaucoup plus que ma Rosie bien aimée modèle T31 en était capable dans ma petite cuisine parisienne.

Alors, dans ce premier «post» avec «l'outil du mois», je dois vous dire que le nouveau TM6 est toppissime, c'est LE truc a avoir. Bref, mettez le qualificatif que vous voulez, pour moi, il n'y a rien de mieux et si vous voulez avoir le minimum possible de petit électroménager, celui-ci vous aidera comme quoi. Et je sais, vous direz que il a un certain prix, mais, je vous promets, si vous faites vos repas au moins pour 3 fois dans la semaine, ça vaut bien la peine. Et moi, j'ai encore à tester le nouveau Thermomix Friend qui n'est pas encore disponible aux USA et j'ai vraiment hâte !

es_MXSpanish