Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
À la découverte de la plus grande ferme de France, le Salon de l’Agriculture – La Gourmandista

Cooking in progress...

À la découverte de la plus grande ferme de France, le Salon de l’Agriculture

Lorsque je suis arrivée en et que j'ai appris l'existence d'un salon dédié à l'agriculture, et qu'en plus, ce salon était le plus populaire pour que la classe politique fasse ses apparitions, j'ai compris l'essence de ses citoyens. Ici, les producteurs ont un endroit spécial dans l'esprit de la communauté. J'étais déjà au courant que ce salon était grand, que sa popularité était immense parmi la population et qu'il y aurait même des vaches comme des chevaux.

Toutefois, il fut totalement différent arriver au centre d'expositions de la Porte Versailles -déjà un vieux connu- mais, cette fois, le public était littéralement de tout âge depuis tôt le matin pour visiter une exposition 100% dédié à l'agriculture, aux producteurs régionaux, aux joyaux qui nous sont amenés de loin; des bontés de la terre.

Après me réunir avec mon pote et prendre un avec un petit bout de douceur particulièrement délicieux et dont on a envie pendant la fraîcheur matinale parisienne, bien accompagné d'une bonne conversation un peu plus longue que prévu. Puis, nous sommes parties. En arrivant, notre teutonne camarade de classe bien ponctuelle déjà nous attendait en se promenant par le pavilion des produits internationaux. Nous avons tout vu, tout goûté. Des fondus, des saucissons, du , et de pesto à la truffe. Il y avait de la vanille de Madagascar, du couscous, du baklawa, de la paella, et même un salon du style taverne américaine d'un western. On a vu des chevaux, des vaches, des poulets, des lapins, que sais-je ?

Le temps ainsi que l'énergie se sont écoulés sans avoir fini de parcourir le salon. Avant de partir, on cherchait les rums avec ses appellations VSOP et ses trois distillations et par hasard on a trouvé et bu le meilleur café qu'on pouvait imaginer. On voulait revenir, mais la manque de temps, comme la flot de nous empêchaient pour arriver à le faire à nouveau. Dans le futur, j'en suis sûre qu'on pourrait revenir si on a l'occasion. En tout cas, ici, entre nous, à mon avis, je ne crois pas être d'accord avec une présence des animaux comme ceux dont j'ai fait mention dans mon texte soit sage, car deux semaines c'est beaucoup. Je ne dirais plus, néanmoins, peut-être que les produits peuvent être suffisant pour le but de l'expo, êtes-vous d'accord Messieurs-dames ?

es_MXSpanish