Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
Quels sont les meilleurs restaurants mexicains sur Paris ? – La Gourmandista

Cooking in progress...

Quels sont les meilleurs restaurants mexicains sur Paris ?

Étant mexicaine, je suis très fière de mon pays et son peuple, mais, s'il y a une chose qu'à mon avis, est un bijou particulièrement précieux de la culture mexicaine, c'est sa gastronomie. Et non, je ne parle pas du tout de ce que beaucoup voient comme cuisine mexicaine, mais de la vraie. Ça veut dire que je ne parle ni des burritos Old El Paso ni des délices vendues chez Taco Bell, donc, s'il vous plaît, messieurs dames, on va éviter d'en penser, au moins pour aujourd'hui. 

Je m'arrête un instant pour revisiter mes souvenirs d'enfance et d'adolescence. Maintenant, je suis tout à fait convaincue que chaque ville que j'ai visitée, je peux l'associer à un plat spécifique qui m'aurait captivé à un plat caractéristique de leurs cuisines. Du nord au sud, du Pacifique au Golfe du Mexique; certains d'entre eux très élaborés, certains autres, pas trop. En tout cas, parmi mes préférés on peut trouver les viandes coupés comme à Monterrey, ou sa viande séchée au soleil et préparée avec des brouillés, ou les tortillas fait par “Doña Concha” à Torreón, dans l'etat de Coahuila, toujours dans le nord, même comnme les fromages des régions du nord, comme Chihuahua, ou du sud est, comme le Oaxaca, qu'on ne trouvera jamais dans l'Hexagone. Et que peut on dire sur le poisson dit ‘zarandeado' qui me fait voyager jusqu'à la plage au gros sable de Yelapa, dans l'etat de Jalisco, ou les chiles en nogada, qui me transportent pas seulement à l'état de Puebla, mais aussi chez moi, dans ma petite cuisine à l'occasion de la Fête Nationale bien plus souvent qu'on pourrait le croire possible. Et bien sûr, je ne peux pas oublier le plat yucatèque de viande de porc et d'haricots noirs, ce plat que mamie appelait “un plat pour les pauvres” – car quand elle était jeune, c'était un plat facile et très bon marché à préparer – mais qu'à mon avis, il s'agit d'un vrai régal.  Évidemment que je pourrais continuer, mais la liste serait interminable, puisque plus je connais mon pays, plus je tombe amoureuse de lui et de ses délices. 

En fin, on continue…

Personnellement, je pense que quand on est loin de chez soi, ce qui nous manque le plus sont les ingrédients typiques pour cuisiner nos plats habituels … ceux qui faisaient partie de notre régime de tous les jours avant notre arrivée dans notre nouveau chez nous. J'ai la chance de ne pas manger du piquant, donc ça ne me manque pas, mais les tortillas au maïs… oh là là, ça m'a beaucoup manqué. Résultat, pendant nos allers/retours entre mon cher Mexique et la , on a ramené avec nous des produits en , déshydratés et sous-vide. De l'Espagne on a ramené de la farine de maïs pour faire les tortillas, et à la maison nous avons appris comment les faire à la main. Ainsi, on a préparé des sopes, des gorditas et bien sur des tortillas, pour accompagner le riz assaisonné comme au Mexique et du mole -une sauce épicée et chocolatée à tomber par terre. L'accord, on l'a fait avec un bon vin français pour un de rêve. Il faut dire que je me suis senti bien fière des résultats obtenus avec un peu d'aide des produits dont j'ai parlé et qui font partie des provisions dans le baggage à chaque visite.

Pourtant, une partie de l'aventure est aussi d'aller chercher jusqu'au bout, et quelques qu'on a trouvé dans notre nouveau chez nous et qu'on considère déjà comme des amis, ainsi que des parisiens d'origine, nous ont recommandé aller visiter quelques restaurants qui se vantent de préparer de la vraie cuisine mexicaine. Peut-être un peu par curiosité, mais aussi parce qu'on voulait goûter un peu de porc préparé à la façon de la ‘cochinita pibil', ou une salade de cactus, alors, on a pris le chemin vers le 57, du Boulevard Montparnasse dans le 6ème arrondissement de pour honorer notre réservation chez , un restaurant d'une certaine réputation. Un homme de taille moyenne et à la peau bronzée nous a accueilli en français. On lui a donné notre nom de famille, sous lequelle la table devrait être réservé dans sa petite liste, et voilà, comme par magie il nous parla en espagnol. On se sentait déjà un peu gâtés. Le dîner a été superbe… on s'en est léché les doigts, car c'était de la vraie cuisine mexicaine traditionnelle que, moi, aujourd'hui encore, je suis incapable de reproduire, soit par manque de savoir-faire -dans le cas du barbecue-, soit, parce par la manque d'ingrédients -je n'ai pas pas trouvé de rocou pour la cochinita pibil, par exemple. Et peut-être le tout a aidé pour que le goût ayez encore mieux.

Je ne suis pas sûre si je serais partante pour payer 8€ pour un verre d'eau à l'hibiscus une deuxième fois, mais en tout cas, ça en a bien valu la peine. J'ai adoré voir autant de français goûter un peu de tout ce qu'on adore chez moi, et partager leurs assiettes avec leurs convives et que tout le monde puisse profiter de l'expérience des nouvelles saveurs découvert à table, mais j'ai aussi adoré pouvoir entendre un peu de l'espagnol qui sonne tout à fait comme le mien.

Adresse : 57, Boulevard du Montparnasse, 75006 Paris, France

Métro : Port-Royal (RER)

Téléphone : +33 (0) 1 4326.2653

N.B. Ce restaurant a définitivement fermé.

es_MXSpanish