Deprecated: Optional parameter $prefix declared before required parameter $extension_name is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/mwt-unyson-extensions/mwt-unyson-extensions.php on line 86

Deprecated: Optional parameter $full declared before required parameter $zip_path is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/backups/includes/module/tasks/class--fw-ext-backups-module-tasks.php on line 985

Deprecated: Optional parameter $option_id declared before required parameter $value is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/megamenu/helpers.php on line 193

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/class-fw-extension-social-facebook.php on line 104

Deprecated: Optional parameter $method declared before required parameter $args is implicitly treated as a required parameter in /home/lagourz/www/wp-content/plugins/unyson/framework/extensions/social/extensions/social-facebook/helpers.php on line 17
Connaissez-vous La Meilleure Boulangerie et Pâtisserie de Paris ? – La Gourmandista

Cooking in progress...

Connaissez-vous La Meilleure Boulangerie et Pâtisserie de Paris ?

Je viens d'un pays où à la base on ne mangeait pas de pain de blé. Ça, n'existait pas. Nous, on a trouvé des centaines des formes pour consommer la farine de maïs. Au , on dit, que le pays entier a le goût du maïs. En tout cas, l'histoire raconte que le blé, et ainsi le pain sont arrivés dans mon pays quand on a été conquis par les Espagnols. Il y a plein des narrations sur l'arrivée du blé. Alors, selon mes connaissances, le blé a été commandé par Hernán Cortés à la Cour Espagnole avec les provisions essentielles vers 1525. Mais attention, ça ne voulait pas dire que ceux descendants des aztèques ici n'aiment pas le pain, au contraire, on l'adore. Mais quand on habitait au Mexique, le pain ne faisait pas partie du régime, car la cuisine traditionnelle demande plus la -galette fait à la pâte du maïs nixtamalisé; une préparation millénaire inventé par les indigènes mexicains. Peu importe la couleur des tortillas, et même, au nord du pays, il y a des préparations qui la prenne à la farine de blé. En tout cas, en traversant l'Atlantique, notre maïs nixtamalisé adoré n'a pas pris le vol avec nous. Je l'ai trouvé dans une épicerie spécialisée à 12€ le kilo. Moi, je pense, que c'est tout à fait hors-prix. Une deuxième option restait sur les paquets de 8 tortillas au goût tex-mex à 4€ la le sac, mais, je ne les aime pas du tout. Donc, on a immédiatement adopté le pain comme l' officiel de nos menus, sauf quand les tortillas était obligatoires, soit achetés, soit par nous-mêmes après avoir ramené la farine de maïs de l'Espagne. Ironique, n'est pas ?

On associe le , le pain, et le vin aux éléments fondamentaux de la gastronomie française, et par conséquent, on trouve plusieurs types de pain qui observe le décret signé dans les années 90 et qui stipule les ingrédients utilisés pour chaque dénomination. De sorte qu'on a le pain tradition française, la parisienne, le pain maison, le pain complet et semi-complet, le pain bio, le pain de seigle… parmi plein d'autres. Et même quand les ingrédients sont préalablement définis dans les cahiers de charges, chaque boulangerie a son propre style, ses ingrédients et même ses cuissons, puisqu'ici être boulanger est un tout un art. 

Alors, comme vous, chers lecteurs, puissiez vous imaginer, l'art du boulanger a une certaine importance pour la population gaulois. On peut tomber sur les boulangeries dans presque tous les coins de rue, et comme tout le pain -sauf ce qu'on trouve dans la grande distribution, au moins sur Paris- est bon, sinon exceptionnel, on tous croit que la meilleure boulangerie/pâtisserie de Paris se trouve à côté de chez nous. À savoir, qu'il ne faut pas aller demander lequel est le meilleur pain ou le meilleur désert en vente, mais ce qu'il faut c'est apprendre à identifier ce petit truc qu'on aime, qu'on aperçoit comme hors-série en faisant comparaison avec les autres magasins du quartier, car il s'agit de la dernière course qu'on fait avant de rentrer à la maison en fin de journée. 

Je vous partage quelques établissements que j'aime pour des différents raisons… Allez , peut-être vous serez d'accord avec moi :

Le Moulin de la Vierge a la meilleure Tarte Tatin en ville… je vous jure.

Desgranges Desgranges vend les meilleurs palmiers de la planète. Je crois qu'il y a un demi kilo de beurre dans chaque une. Je ne me plaint pas alors du prix, même quand c'est bien 2€ la pièce.

Laurent Duchêne  a des petits et des entremets de rêve au niveau visuel comme au goût. Ce n'était pas gratuit le titre décroché de “Meilleur Ouvrier de France”.

J'en suis sûre messiurs-dames, à côté de chez vous il peut avoir quelqu'un qui a décroché le prix à la meilleure baguette de l'année ou là où les croissants se fondent quand on les mange, mais, je vous ai seulement présenté mes préférés jusqu'à maintenant. Dans le futur, certainement, je trouverais d'autres boulangeries et pâtisseries dont je tomberais amoureuse et alors, ils ou elles trouveront leur chemin vers ce blog.

es_MXSpanish